ATTENTION : le site déménage, la nouvelle adresse est : http://www.cours-de-biochimie.fr/

La transcription est la réaction de synthèse d'ARN avec comme matrice un brin d'ADN; cette réaction est catalysée par l'ARN polymérase ADN dépendante (ou transcriptase). La transcription inverse est la réaction inverse de la transcription. C'est la synthèse d'un brin d'ADN à partir d'une matrice ARN grâce à l'ADN polymérase ARN dépendante ou encore transcription inverse ou reverse transcriptase.

In vivo : comme pour la transcription, une amorce est nécessaire. L'ADN qui est synthétisé sert en même temps de matrice pour la synthèse d'un autre brin d'ADN : transciption inverse

L'ADN bicaténaire peut être intégré dans l'ADN de la cellulle hôte, on parle alors de provirus ou de prophage. Le traitement du SIDA se fait grâce à un inhibiteur de la reverse transcriptase : l'AZT (azidothymidine).

In vitro : on peut volontairement synthétiser un brin d'ADN à partir d'un ARN en particulier de l'ARNm eucaryotique de façon à avoir un brin d'ADNc (adn complémentaire) que l'on peut introduire dans un vecteur en vue d'un clonage. Cet ADNc une fois traduit dans des cellules procaryotiques donne un ARNm sans introns qui peut être traduit sans trops de problèmes. Ces ADNc peuvent aussi servir de sondes radioactive (northern ou southern) pour détecter, voir doser un ARNm correspondant.

travian